Déplacement de caillette chez les bovins.

Il existe chez les bovins une pathologie très particulière et spécifique: le déplacement de caillette. La caillette correspond au « vrai » estomac, considérant que dans la sous-famille des bovinées, il y a en plus 3 pré-estomacs. Elle survient habituellement quelques temps après vêlage. Le traitement de cette affection peut être chirurgicale et s’appelle l’abomasopexie de la caillette.

Tous les bovins ne sont pas égaux face à cette pathologie. Le déplacement est purement mécanique, la caillette passe sous le rumen vers le côté gauche de l’animal et remonte le long des côtes en se gonflant de gaz. Les prédispositions sont les suivantes:

– les races ayant un grand volume abdominal comme la prim’Holstein sont prédisposées au déplacement de cet organe.

– Le vélage d’un gros veau ou un veau avec une grande quantité de liquide fœtal, ce qui libère une grande place dans la cavité abdominale et donc un déplacement facilité de la caillette.

– Un volume du rumen diminué par une baisse d’appétit liée à d’autres pathologies comme par exemple la non délivrance, une mammite ou un corps étranger…

– Une atonie de la caillette par des carences en minéraux (Calcium, Phosphore ou magnésium) ou par la présence de larves d’Ostertagia ostertagi enkystées dans la paroi de cet organe.

Après la fixation chirurgicale, la récupération de l’animal est spectaculaire pour peu que l’opération soit faite à temps et sans complication. L’appétit revient spontanément ainsi que la production laitière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *